logo

headmade Factory

arts saint martin

HeadMade Factory, du jamais vu à St Martin !!!

Le samedi 23 juin, le collectif d’artistes contemporains HMF nous entraînait dans une époustouflante déambulation artistique au sein du John Larmonie Center, à Philipsburg.

Guidés par le clown albina matuzko, les spectateurs ont pu découvrir les différents univers de huit artistes, peintres, plasticiens, vidéaste ou encore chorégraphe, qui ont investi tout le centre, mis en lumière et en scène pour l’occasion.

Un assortiment de surprises gustatives, aux inédits mélanges de saveurs caribéennes, constituait l’oeuvre culinaire de florence poirier-nkpa. Les visiteurs étaient invités à déguster cette installation de l’artiste plasticienne, fondatrice du collectif.

Le peintre franck fournès, quant à lui, exposait ses oeuvres dans une étonnante mise en scène de grillage et de lumière, qui mettait en valeur son travail de la résine par un jeu de transparences, ainsi que la géométrie captivante de ses dernières créations.

Tout autre univers que celui du vidéaste lannig, sensibilisant le public à une réflexion écologique sur le sort des abeilles ainsi qu’à notre sens civique avec son installation « Bee Have ». Cela au moyen d’une projection d’images hypnotiques retravaillées par procédé électronique, et la possibilité pour le spectateur d’y mettre un terme à tout moment en détruisant le support de projection…

On découvrait également les gravures du parrain de ce collectif, le renommé jacques bosser, ainsi que les peintures de stephen winckel, bastien et florence poirier-nkpa, qui habillaient les différents couloirs du John Larmonie Center.

Chaque heure de l’exposition était rythmée par une performance de la chorégraphe peggy oulerich et du peintre Bastien. La scène n’était autre qu’une toile de 10 mètres sur 4 recouvrant sol et mur, sur laquelle évoluaient jusqu’à quinze danseurs, oscillant entre improvisations et séquences chorégraphiées, entravant le travail de Bastien qui peignait en direct au milieu des corps.Un savant mélange de mouvements et de couleurs filmé caméra au poing par le vidéaste Lannig qui suivait les danseurs dans leur évolution. Les peintures et le film seront exposés lors d’un prochain événement HMF.

L’exposition a été un succès, enfants comme adultes semblaient ravis de l’expérience partagée.

Le collectif se félicite d’avoir encore conquis un nouveau public, et contribué à rendre l’art contemporain accessible à tous, comme il se doit.

Contemporary arts

hmfhmfhmfhmfhmfhmf