logo

headmade Factory

module-haut

Au cours de mes voyages j’ai fais des rencontres... beaucoup. Depuis je vois l’AUTRE avec ses différences mais aussi parce qu’il me ressemble... Il existe : pour ce qu’il me donne à voir physiquement, pour la réalité que j’imagine de lui ou non et pour ce qu’il laisse paraître de lui ou non. En tout cas un jeu d’attirance et/ou de répulsion s’interpose dans cette rencontre somme toute : hasardeuse… puisque l’incertitude, associée à la certitude d’une personnalité « autre » que la mienne, reste l’ultime interrogation que soulève cet échange.

De ces rencontres, à l’instar de Ben et dans ma pratique artistique également, je préserve l’idée de relier l’art et la vie. Dans l’art et dans la vie... se succèdent nombre de rencontres dans lesquelles je confirme que « L’art est partout » et j’ajoute : effectivement « Le hasard est partout » 2006. Les deux, sont considérées comme sources de surprises, parce que l’art et la vie exercent le hasard que j’aimerais alors définir dans ce cas comme une des lucidités de l’existence : c’est parce je me rend compte que le hasard est, que la surprise s’exprime et inversement.