logo

headmade Factory

Jacques Bosser, parrain d'HMF

HMF - Nous nous sommes rencontrés via facebook, nous avons échangés quelques civilités « artistiques ». Mais surtout au nom de HMF j’ai fortement apprécié votre série HEOL qui présente des portraits de femmes dont les origines culturelles sont valorisées par une esthétique liée à l’identité nationale de chacune. Puis, nous vous avons exposé notre souhait d’organiser une biennale d’Art Contemporain et de faire de HMF une structure de créations contemporaines à St Martin… Vous avez aussi accepté de devenir un parrain pour HMF.
Qu’est ce qui vous a motivé lorsque vous avez accepté de devenir notre parrain ?

J.B - Une initiative culturelle pour la valorisation artistique de l'île de St Martin et de la caraïbe est une belle idée qu'il faut partager avec générosité.

HMF - Vous nous avez offert cinq gravures et nous vous en remercions. Aujourd’hui pouvez-vous nous en dire un peu plus sur ces gravures ?
(Sont-elles des études pour une commande ?- Font-elles parties d’un ensemble, d’une série ?- Quel lien ont-elles avec votre démarche artistique ? Autre…. ?)

J.B -  Je travaille depuis de nombreuses années avec des éditeurs d'art, la gravure est une technique ancienne, réalisée et produite manuellement, elle permet de diffuser plus amplement les œuvres a un coût plus accessible au public du fait d'être un multiple, mais chaque gravure est unique en elle même , car il faut a chaque fois manuellement nettoyer et encrer la plaque. Ces gravures font parties d'une série dont le titre est "Hoshis", ce qui veut dire étoiles.

HMF - Aujourd’hui on qualifie un certain type de photographie de « plasticienne ». Pour nous éclairer sur votre pratique, pouvez –vous expliquer en quelques grandes lignes ce qu’est pour vous la photographie dite « plasticienne » ?

J.B - La photographie plasticienne, est une vision décalée ou la réalité est autre, elle joue au regard comme un tableau non objectif.

HMF - Vous ne pratiquer pas toujours la photographie, on trouve parmi les médiums que vous utilisez, la sculpture, la peinture, l’assemblage de peinture et de photo, la gravure…
Pourquoi tant de diversité dans votre démarche d’artiste plasticien ?

J.B - Peu importe le médium, qui n'est qu'une boîte a outils, seul compte le résultat et le sens de l'œuvre, le reste n'est que technique. Pour moi il n'y a pas de différence entre la peinture et la photo, je vais me servir de l'un ou de l'autre suivant ce que je veux exprimer.

HMF - « Un art qui, à mon sens, atteint vraiment la dimension du sacré, comme on peut le dire de l'art primitif africain ou de l'art roman... » Voici ce que dit Michel Bohbot à propos de votre travail.
Quelle est votre propre conception de la place du sacré dans l’art ?

J.B - Je prends le sens du sacré, non pas dans sa conception religieuse, mais dans la place nécessaire à la part du rêve et de l'émerveillement que cela révèle en chacun de nous

HMF - Peut-être que vous voulez ajouter une question qui vous semble primordiale ?

« Nous avons besoin d'art pour aiguiser notre regard et notre compréhension du monde avec ses différentes réalités. » Jacques BOSSER

hoshi
hoshi
Hoshis
Hoshis
Hoshis
Hoshis
hoshis
hoshis
hoshis
hoshis

Jacques Bosser

jacques bosser

Jacques BOSSER est un artiste déjà connu du monde artistique international. Riche de sa curiosité il a su écouté le projet HMF. Il est devenu le premier artiste parrain du collectif.
Actuellement HMF possède cinq gravures de la série HOSHIS, proposées à la vente au profit des activités du groupe.
Pour en savoir plus contacter : Florence POIRIER NKPA Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Né au Havre en 1946, ce peintre, sculpteur et photographe qui vit à Montrouge près de Paris nous a accordé sa confiance. Il a écouté nos projets et compris les enjeux d’une ouverture d’esprit sur l’art contemporain, comme moyen de développement de la vie artistique, sociale et économique de St Martin.
Fort de sa générosité il a offert à HMF cinq gravures Aquatinte de la série "Hoshis", qui signifie : étoiles.